mardi, 21 janvier , 2020

A.P.S femme enceinte

Activités Physiques et Sportives et grossesse

Dans la plupart des cas, la pratique de sport n’est pas dangereuse pour la pratiquante et  le fœtus. C’est la raison pour laquelle le sport devrait être recommandée aux femmes enceintes.

Une pratique régulière du sport augmente la condition physique pendant la grossesse, mais est aussi  un moyen de préparer le corps à l’accouchement.
Pendant la grossesse, le sport doit se faire au minimum pendant 30 mn par jour  avec un niveau de fatigue moyen.
Cependant, le choix de l’activité est très important pour minimiser les risques de complications pour la future maman et le bébé.

Beautiful pregnant woman doing exercises.

1. Quelques changements physiologiques pendant la grossesse.
Pendant la grossesse il y a une augmentation progressive du besoin d’oxygène.
L’augmentation de la fréquence cardiaque au repos est de 10 à 15 battements par minute.
Il  y a également des changements anatomiques de certains muscles comme le rectus abdominal(le grand droit de l’abdomen).
On constate une augmentation de la température du corps et du métabolisme  cellulaire mais aussi une augmentation des courbures naturelles du dos à savoir la lordose et la cyphose  qui peuvent avoir pour conséquence un mal de dos accentué, etc.

2. Les effets de l’aps pendant la grossesse.

  • Les APS diminuent la fatigue.Elles permettent de lutter contre le stress dû à la grossesse, la dépression et les troubles de sommeil.
    Certains chercheurs avancent même la théorie que les femmes enceintes qui pratiquent l’APS passent moins de temps à l’accouchement et ont moins de complications comparées à celles qui ne font pas l’APS.

3. Comportements à éviter pendant la grossesse.

  • Éviter toute position couchée à partir du 6ème de grossesse.
  • Les mouvements debout pendant longtemps à partir du 6ème mois.
  • Éviter de travailler en pliometrie.Éviter les mouvements brusques.
  • NB: Consulter un médecin avant toute activité. Éviter de se lever ou de s’asseoir brusquement.

 

A savoir.
Il faut :

  • Tenir compte de l’état de la personne afin de pouvoir moduler l’intensité ,la  durée et la fréquence de la séance.
  • Faire un choix objectif de l’APS : la marche, la natation et même la musculation sont recommandés avec  précaution.
  • Commencer toujours l’entraînement avec un temps court et une intensité moyenne.
  • Prendre le temps de faire l’échauffement de manière progressive.
  • Avoir une communication franche entre le coach et la cliente ou entre le kiné et la cliente.
  • Vérifier constamment le niveau de fatigue de la cliente en utilisant l’échelle de BORG ou le test de la parole.

Toute activité doit être interrompue si la cliente se sent fatiguée, a des vertiges ou des nausées.